EGLISE DE NANC LES ST AMOUR

Nanc les Saint Amour
39160 LES TROIS CHÂTEAUX
Téléphone :03 84 48 72 51

Présentation

L'église classée date du XVème siècle. Les parties les plus anciennes sont la nef et le choeur du XVème siècle également. Son toit est recouvert de laves. Au fil du temps, l'église a connu maints travaux d'agrandissement, de transformation et d'entretien.

A l'intérieur, plusieurs toiles marouflées de l'Abbée Moirod(1862-1920) réalisées en 1897 représentent Saint-Martin de Tours (un des Saints les plus populaires en France et le Saint patron du village), les autres évoquent la légende de Notre-Dame de Bon Rencontre.

L'Abbé Jules François MOIROD est le fils d'une famille de vignerons de Nanc-lès-Saint-Amour. Ce fut un prêtre estimé pour ses talents de peintre dont il a fait profiter plusieurs églises de la région. Ses peintures qui abordent souvent des sujets religieux  sont influencées par Puvis de Chavanne.

La sculpture visible à l'entrée, au dessus de la porte a été faite par Henry Jeanney, artiste ébéniste de Saint Amour.

La légende de Notre-Dame de Bon-Rencontre

A Montorient, sur la route de St-Amour, il y avait une petite vierge nichée dans un tilleul, près d'un sanctuaire dédié au nouveaux nés qui mouraient sans avoir reçu le baptême. Le premier tableau présente un cavalier sur le site du sanctuaire ; celui-ci promet, s'il gagne le procès qu'il a intenté, de construire un véritable oratoire dédié à la vierge.

Le second tableau montre l'édifice en cours de construction : le cavalier a gagné son procès et tient sa promesse.

Le troisième tableau met en scène un miracle ; une femme présente à la Vierge son enfant mort-né, ce dernier esquisse un mouvement et le prêtre le baptise.

La dernière scène se situe à la fin du XIXème siècle : elle illustre la procession du pélerinage de Notre Dame de Bon Rencontre qui se déroulait en septembre et attirait des centaines de fidèles. Quatre jeunes filles marchaient en tête, portant la statue de la petite Vierge en une longue procession qui faisait le tour du village. Cette tradition a perduré jusqu'en 1967.

L'abbé Moirod

L'abbé Moirod (1862-1920), auteur des 5 toiles marouflées qui ornent le choeur, s'est représenté parmi les personnages de la procession (il tient un parchemin). Natif de Nanc, il fut élève de Puvis de Chavannes, figure majeure de la peinture du XIXème siècle. Il a également signé des tableaux et des fresques que l'on peut voir dans les églises de St-Amour, Cousance, Montagna le Templier et même St-Denis de la Réunion.

 

Equipement

Parking :
  • Public
  • Gratuit
  • Camping cars
  • Voitures

Localisation